Foncier ordinaire (régime des revenus)

Ce régime s'applique aux revenus tirés de la location nue (non meublée) de biens immobiliers en l'absence de cas particulier (micro-foncier, Robien...)

 Le revenu net est déterminé pour chaque année par le calcul suivant :

                    Total des loyers perçus

                              - charges déductibles (frais de gestion, taxe foncière...)

                              - montant des travaux de rénovation ou d'entretien

                              - intérêts d'emprunt 

                 = Revenu (ou déficit)

  Le déficit s'impute sur les autres revenus du foyer, moyennant 2 limites :

  •  un plafond de 10 700 € (le solde du déficit est reportable sur les revenus fonciers des 10 années suivantes)
  • la part de déficit créée par les intérêts d'emprunt (autrement dit, la fraction d'intérêts d'emprunt supérieure aux loyers) n'est jamais imputable sur les autres revenus. Elle ne peut qu'être reportée sur les revenus fonciers des 10 années suivantes.